Les frais bancaires pour dépassement de découvert sont extrêmement coûteux. Ils génèrent des frais au moment même où l’on est dans une situation difficile.
Il est possible de négocier ces frais avec son banquier.  Si cette situation est exceptionnelle, vous avez de réelles chances d’obtenir un remboursement, total ou ou partiel.
Voici la lettre type que vous pouvez adresser à votre conseiller bancaire pour demander le remboursement de ces frais d’incidents bancaires.



De quel frais parle-t-on ?

Les frais bancaires pour incidents de paiement ou dépassement de découvert représentent un coût important. Ils diminuent massivement notre pouvoir d’achat. Pour plus de 10 millions de français ces frais d’incidents sont majoritaires dans le total des frais bancaires. En caricaturant à peine, on pourrait dire que le service de tenue de compte est devenu un produit d’appel, au véritable business des banques, qu’est la facturation de frais abusifs.

Il existe deux principaux frais pour dépassement de découvert autorisé:

  • Les commissions d’intervention: une commission d’intervention est prélevée par la banque dès qu’une opération se présente sur le compte alors que celui-ci est en situation de dépassement de découvert. Le coût de ces commissions d’intervention est de 8€. Chaque paiement, virement, retrait d’argent ou prélèvement sera augmenté de 8€.
    Un café à 1,50€ se transforme précieux nectar à 9€50 !
    Le coût des commission d’intervention a été limité par la loi à 8€ pour un montant maximum de 80 euros par mois. Toutes les banques se sont alignées sur cette tarification. Evidemment !
  • La lettre d’information préalable pour compte débiteur non autorisé: chaque fois que votre compte est dans une situation de découvert non autorisé, en montant ou en durée. votre banque doit vous avertir. Cette obligation vient de la loi Murcef. Cependant, cette loi n’a jamais obligé les banques à facturer cette notification. Ces dernières en ont bien sur profité pour mettre en place des frais supplémentaires. Cette lettre d’information qui peut tout aussi bien être un simple SMS est facturé en moyenne 13€50 


Conseil sur le contenu de la lettre

Conseil numéro 1: Restez poli! Ces frais exorbitants vous mettent les nerf à vifs ? C’est normal mais restez poli, sachez que votre conseiller bancaire ne fais bien qu’appliquer des règles dictées par sa hiérarchie. De plus, la facturation de ces frais est bien souvent automatisée.

Conseil numéro 2: si vous êtes client de la banque depuis de nombreuses années, rappelez le, un geste commercial serait d’autant plus naturel.

Conseil numéro 3 : Si vous avez eu des frais des frais c’est que vous connaissez une difficulté passagère. Expliquez votre situation et pourquoi elle ne se reproduira pas.

Conseil numéro 4: Vous êtes dans une situation difficile et vous savez qu’elle va durer ? Expliquer votre situation clairement et expliquez comment celle-ci va se résorber à moyen terme.



Modèle de lettre de réclamation

Madame, Monsieur,

Vous avez prélevé, sur mon compte N°xxx, des frais pour incidents de paiement pour la période du [date] au [date] pour un montant total de XX Euros.

Voici le détail de ces frais:

  • Le [date], X euros de commission d’intervention
  • Le [date], X euros de commission d’intervention
  • Le [date], X euros pour une lettre d’information préalable au débiteur

Je reconnais que, dernièrement, ma situation financière, provisoire, a généré un compte débiteur. En effet, [expliquez votre situation]

Cependant, étant un(e) client(e) fidèle de votre établissement, depuis plus de XX années je vous serais reconnaissant(e) de bien vouloir m’accorder, à titre exceptionnel, un remboursement de ces frais bancaires qui pénalisent le redressement de ma situation. 

En espérant que vous voudrez bien accéder favorablement à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.