Chaque année, les banques facturent près de 7 milliards d’euros de frais d’incidents bancaires à leurs clients. Ce frais ce sont:

  • Les commissions d’intervention en cas de dépassement de découvert.
  • Les lettres d’information pour compte débiteur non autorisé.
  • Les frais de rejet.


Chez MoneeZen nous avons pour mission d’éradiquer ces frais bancaires abusifs. Les catégories socioprofessionnelles qui sont le plus victimes de ces frais ont toutes un revenu moyen inférieur à la moyenne. En 2016 le salaire net moyen dans le privé est de 2238 euros.



Les ouvriers qualifiés de la manutention et du transport

Avec 387 euros par an de frais d’incident bancaires, les ouvriers qualifiés de la manutention, du magasinage et du transport sont ceux qui paient le plus de frais bancaires abusifs. Près de 400 000 salariés travaillent dans ce secteur d’activité.
L’âge moyen de ces salariés est de 39 ans, 75% sont des hommes. Le salaire moyen est de 1400 euros.



Les chauffeurs et conducteurs routiers

Avec plus de 345 euros par an de frais bancaires, les chauffeurs et conducteurs routiers sont la deuxième catégorie socioprofessionnel à payer le plus de frais bancaires. 

Près de 400 000 personnes travaillent comme chauffeurs et conducteurs dans le transport de fret élargi. Ce secteur d’activité est massivement masculin. Les femmes ne représentent que 11% de l’emploi salarié contre 44% dans l’ensemble du secteur privé. La moyenne d’âge est de 42,2 ans, supérieure à la moyenne d’âge du secteur privé qui est de 40,9 ans.
Les emplois sont à 89% des contrats en CDI et le salaire net moyen s’établit à 1720 euros mensuel.



Les agriculteurs de petites exploitations

Les agriculteurs de petites exploitations payent en moyenne 345€ de frais bancaires d’incident de paiement par an. Pour l’INSEE, une petite exploitation à une superficie équivalent-hectare blé inférieure à 20 hectares. 

Aujourd’hui on compte 200 000 agriculteurs de petites exploitations.  L’immense majorité des agriculteurs ont le baccalauréat. En effet, avoir le baccalauréat professionnel est la première condition pour d’obtenir des subventions de l’Etat pour l’aide à l’installation.

La moyenne d’âge des agriculteurs est de 50 ans, 61% ont entre 40 et 60 ans. Si La féminisation du métier d’agriculteur augmente, la proportion de femmes est passée de 20% des exploitants en 2000 à 27% en 2010, les hommes restent ultra-majoritaires. 

En moyenne, les petits agriculteurs ont un revenu un salaire d’environ 800€ par mois, bien inférieur au revenu moyen. 30% d’entre eux perçoivent moins de 350€ par mois. 



Les ouvriers non qualifiés de l’industrie

Les ouvriers non qualifiés de l’industrie sont en quatrième position de ce classement avec 307 euros de frais d’incidents bancaires annuel moyen. On compte aujourd’hui environ 1 million d’ouvriers non qualifiés de type industriel. Ce groupe représente 20% du total de l’emploi non qualifié en France qui s’élève à un peu plus de 5 millions de personnes. 

Le revenu net moyen de ces salariés est d’environ 1400€ par mois. Les ouvriers non qualifiés sont à 68% des hommes.



Les personnels de services directs aux particuliers

Les travailleurs des services directs aux particuliers sont la 5e catégorie à payer le plus de frais bancaires d’incident de paiement avec un montant total moyen de 307 euros par an.  Les personnels de services aux particuliers sont des employés qui travaillent principalement dans 2 secteurs: l’hôtellerie restauration et les services à la personne. A ces 2 secteurs principaux s’ajoute les salariés qui travaillent dans les soins esthétiques et les gardiens et concierge d’immeuble.

Le secteur des services à la personne emploi 1,3 millions de personnes. Ces métiers sont très féminisés puisque près de 96% sont des femmes avec une moyenne d’âge de 45 ans. Ce sont très majoritairement des emplois à temps partiel, le revenu mensuel moyen est de 700 euros.

Le secteur de l’hôtellerie restauration emploie près de 1 millions de salariés, 75% dans la restauration (aide cuisinier, cuisinier, serveurs..) et 25% dans l’hôtellerie. Les salariés de ce secteur sont plutôt jeunes avec une moyenne d’âge de 38 ans, 40% ont moins de 35 ans. 52% des salariés sont des hommes. 20% de ces salariés n’ont aucun diplôme. Le salaire moyen d’un employé du secteur de l’hôtellerie restaurant est de 1415€.



Des frais qui concernent tout le monde

Les catégories socio-professionnelles moyennes et supérieures ne sont pas non plus épargnées. Les ingénieurs et cadres techniques d’entreprises privés paient, en moyenne, 146€ de frais d’incidents bancaires. Les cadres de la fonction publique payent eux plus de 168€ par an.